Une recherche passionnante

 

Dans le domaine de recherche relativement récent de l’acoustique écologique ou éco-acoustique, des sons sont enregistrés afin d’étudier les relations dans l’environnement. Pratiquement chaque organisme produit des ondes sonores acoustiques, par exemple en communiquant ou en se déplaçant. Ainsi il est possible pour nous humains d’entendre ce que fait un organisme. Ces sons peuvent ainsi servir à étudier des processus écologiques et les différentes relations qui surviennent.

L’émission télévisée „Einstein“ de la SRF a consacré une émission entière à l’acoustique écologique, mettant en lumière Sounding Soil et Marcus Maeder (seulement en allemand). L’éco-acoustique et plus largement le projet Sounding Soil sont également présentés en français dans une émission de radio de Couleur 3 (22 février 2019) ainsi qu’une émission de radio d’Espace 2 (15 novembre 2018).

Sounding Soil est un projet interdisciplinaire, artistique et scientifique, dans lequel les écosystèmes sonores du sol jouent le rôle principal. A l’origine, l’Institute for Computer Music and Sound Technology ICST de l’Université des arts de Zurich (ZHdK), avait mis au point des capteurs spéciaux puis par la suite adapté les appareils d’enregistrement existants. Cela nous permet actuellement d’écouter la vie du sol: aux côtés des craquements et des bruissements résonnent également les bruits de communication et d’ingestion de nourriture provenant des organismes.

Les enregistrements réalisés en 2017 et 2018 dans le cadre de Sounding Soil ainsi que les échantillons de terre prélevés en même temps ont été évalués et analysés statistiquement. Les premiers résultats montrent que les sons varient selon la manière d’utiliser les sols. Ils indiquent en outre que plus la biodiversité est grande, plus les sonorités sont complexes. Un article scientifique sur ce sujet a d’ailleurs été publié dans le magazine «Soundscape» (pages 5 – 14).

Mais la quantité d’échantillons prélevés était encore trop faible pour en tirer des résultats généraux. C’est pourquoi d’autres sols ont été soumis à un examen acoustique en 2019 et 2020 et comparés aux méthodes d’examen conventionnelles. Des expériences supplémentaires sur le long terme ont permis d’analyser les signaux acoustiques et les processus écologiques sous-jacents dans différents sols. Ces recherches ont notamment été utilisées pour déterminer si les bruits du sol évoluent au fil des saisons ou en raison des conditions microclimatiques. L’article scientifique sur ce sujet doit être publié dans les prochains mois.

D’ici fin 2021, les résultats obtenus montreront si les enregistrements du sol permettent de mesurer facilement et rapidement la biodiversité ainsi que l’activité des organismes vivants dans ce milieu. Si tel est le cas, ces enregistrements pourraient servir d’outil de contrôle à l’avenir.

Informations sur l’écosystème du sol et les bruit du sol

 

Marcus Maeder, artiste et chercheur, a terminé dans le cadre de Sounding Soil son doctorat en sciences de l’environnement à l’EPFZ .